Archives mensuelles : septembre 2017

Présentation générale de Minerva13 : La Diplomatie en Hongrie 1944-1945

Entrée de l’ancienne légation suédoise, rue Minerva, à Budapest.

 

Le but de ce carnet est de présenter au fur et à mesure nos recherches sur le rôle des diplomates des pays neutres en Hongrie durant la seconde guerre mondiale. De nombreux juifs et d’autres citoyens innocents ont été sauvés par l’action de personnalités considérées aujourd’hui comme des “Justes parmi les Nations “. Le rôle et le destin de Raoul Wallenberg figurera en juste place, au-delà de la légende. D’autres diplomates qui ont également fait courageusement acte de résistance sont davantage restés dans l’ombre et demeurent encore méconnus. Nous souhaitons préciser le rôle de chacun en reconstituant les réseaux de diplomates mais aussi ceux de leurs contacts et soutiens. Il s’agira à chaque fois de re-contextualiser les paroles et les actes de manière à bien rendre compte du caractère particulièrement dangereux et violent de la situation à Budapest durant cette période de libération qui se conclut par la “Bataille de Budapest” et débouche sur l’occupation par l’Armée Rouge et l’installation d’un régime de type soviétique.

Bayer-villa. Volt svéd nagykövetség. Wallenberg emléktábla. Műemlék helyi védelem alatt ID 8225. - Budapest XI. kerület. Minerva utca, 3/A

Plaque commémorative des trois diplomates suédois : Carl-Ivan Danielsson, Per Anger, et Raoul Wallenberg, rue Minerva, Budapest.

Les documents et les archives sur lesquels nous travaillons ont la particularité d’être rédigés en suédois, hongrois et français. Ayant étudiées ces trois langues, nous pouvons proposer à chaque fois une traduction en français.